Bienvenue sur le site de Mamino. Dans sa cuisine, faites le plein de bonnes choses...
Mamino est partie, mais ses bons plats demeurent et continuent à se transmettre

mardi 24 janvier 2017

Tourchi de raves à la Dicko

"Dis, j'ai vu des raves au marché ce matin, tu aimes les tourchis?" "Bien sûr, tonton".

Et voilà encore une recette d'Uncle Dicko qui a squatté la cuisine lors de son séjour chez nous. 


1 kg de raves
1 betterave crue
3 gousses d'ail écrasée avec la paume de la main
2 piments (selon goût)
500 ml de vinaigre de vin blanc
500 ml d'eau
sel

Laver les raves et enlever les extrémités. Couper les raves en lamelles sans les peler. Les déposer dans un bocal. Ajouter l'ail, les piments et la betterave crue qui donnera la couleur rosée des pickles. Préparer la solution vinaigrée en mélangeant le vinaigre, l'eau et le sel. Goûter et rectifier l'assaisonnement si nécessaire. Verser le liquide dans le bocal.
Fermer le bocal. Le tourner et laisser reposer 24 heures. Après 24 heures le retourner et le laisser à nouveau reposer un jour.
Déguster au bout de trois jours en accompagnement de mezzés, falafels ou kebabs.

samedi 21 janvier 2017

Kebab à la Uncle Dicko

Quelle chance d'avoir un cordon bleu en vacances à la maison.
Uncle Dicko avait été catégorique. Il allait nous faire un barbecue au cours de son séjour.
Rendez-vous fut pris et le menu élaboré. Poulet grillé, hommos, soupe au jus de hommos et faux taboulé. Des plats qui seront peut-être présentés un jour sur cette page.
Pour l'instant, place au kebab de boeuf:



1 kg de viande hachée
1 oignon rapé
de l'ail écrasé
du concentré de tomates
poivre, sel
1 oeuf

Bien mélanger et malaxer tous les ingrédients sauf l'oeuf. Une fois que la viande est bien imprégnée des différents ingrédients, ajouter l'oeuf. Mélanger encore une fois. Cuire sur le barbecue ou dans le four à son goût. Déguster avec un bon raki.

jeudi 10 novembre 2016

Itch

Une recette traditionnelle de notre famille. La version arménienne du taboulé pourrait-on dire.
Depuis le départ de Mamino il y a bientôt un an toutes ces saveurs ont disparu de nos assiettes. Puis Auntie Jeannette est aussi partie et il ne nous est plus resté un seul repère culinaire. 
Ma cousine Sylva est venue nous voir. Elle est la gardienne de toutes ces saveurs. Elle a vu ma grand-mère Meme mezmama faire et elle transmet son savoir-faire à ses filles. J'ai eu la chance d'avoir un cours privé ... 
Merci Sylva de m'avoir montré le Itch à la façon de notre grand mère !

1 oignon
1 poivron vert
huile d'olive
1 morceau de poivron rouge et 1 morceau de poivron jaune ou 1 cs de purée de poivron rouge
1 cs de purée de tomate
1 cc camoun
1 cc sel
1 boîte de pelati
2 tasses de burghul
le jus d'un citron


Faire revenir l'oignon et le poivron vert hachés dans l'huile d'olive à petit feu pour développer les arômes


Ajouter le morceau de poivron rouge et celui de poivron jaune hachés et faire revenir. Ajouter la purée de tomate et le camoun et faire revenir jusqu'à ce que cela sente l'odeur du itch.


Ajouter la boîte de pelati et le sel. Cuire 15 minutes à feu doux. La mixture ne doit pas être trop juteuse. Eteindre le feu et laisser tiédir.


Ajouter le bulghur sec. Remuer, assaisonner et laisser reposer. Ajouter du citron quand c'est froid. Et mettre au frigo. Avant de servir, ajouter du persil et de l'oignon vert hachés.




mercredi 16 mars 2016

Vospov Keufte (Keufte aux lentilles)

Nous sommes en plein Carême. Chez les Arméniens, ce sont 40 jours où l'on ne mange pas de viande et aucun produit animal (pas de lait, d'oeuf, fromage, yoghourt, etc). Un régime vegan, donc, sans le savoir. Ca peut sembler très restrictif, mais les recettes sont d'une richesse infinie.
C'est une période que Mamino, fan de lentilles, aimait beaucoup. Elle faisait Carême à sa façon, se restreignant sur un seul produit ou plusieurs selon les années.
Mjaddara, Vospov Keufte, Taboule, elle enchaînait les recettes sans rien dire et à la maison personne ne se rendait compte qu'il ne mangeait plus de viande depuis des jours.
Mamino n'est plus là, mais voilà sa recette de Vospov Keufte:

300 grammes de lentilles corail
150 grammes de boulghour fin
1 gros oignon
du persil
Huile d'olive, cumin (cammoun), sel, poivre, piment (garmir bubar)

Rincer les lentilles, les mettre dans une casserole, les recouvrir d'eau et laisser mijoter jusqu'à ce que les lentilles soient cuites et fondantes. Laisser tiédir.

Rincer le boulghour et le mélanger dans un saladier avec les lentilles cuites et un peu d'eau.

Éplucher et couper finement les oignons, puis les faire frire dans une poêle avec de l'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils roussissent. Les ajouter au mélange de lentilles et boulghour. Hâcher le persil et l'ajouter également. Assaisonner avec de sel, poivre, piment et cumin. 
Bien malaxer avec les mains. Goûter et rectifier selon le goût. 
Façonner les keuftes de lentilles.
Décorer avec un peu d'oignon frais et de persil.

Ce plat se mange froid accompagné de poivrons rouges revenus dans de l'huile d'olive avec des oignons et des noix.







vendredi 12 septembre 2014

Café blanc

Au Liban, pour digérer les longs dîners de mezzé et contrer les abus, le repas se termine souvent par un café blanc. Une recette toute simple et apaisante. On peut aussi en prendre lorsqu'on a des insomnies. La fleur d'oranger qui compose le café blanc a des vertus relaxantes.

Mélanger une cuillère à café de fleur d'oranger à l'équivalent d'une petite tasse d'eau bouillante. Sucrer selon son goût. Et c'est fait. 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...